Le pôle EMC2

Des missions qui convergent vers un objectif majeur : la compétitivité industrielle française.

Plug IN : ce qu’en pensent les industriels

Retour d’expérience de la société E.S.P.A.C.E

 

Alors que le dispositif Plug IN, qui vise à favoriser les collaborations entre industrie et numérique, est passé à sa deuxième phase avec le lancement de son appel à solutions, où en sont les industriels impliqués dans cette initiative ? E.S.P.A.C.E, fabricant de pièces élémentaires et de sous-ensembles pour l’aéronautique, revient sur sa participation à  Plug IN. Projet de création d’une nouvelle usine, envie d’innover, implication de l’ensemble des salariés : François MALDES, directeur des fonctions support chez E.S.P.A.C.E, nous dit tout sur les motivations et le parcours de son entreprise dans l’aventure Plug IN.

 

E.S.P.A.C.E figure parmi les 6 premiers industriels à faire le pari de Plug IN. Pourquoi avoir choisi de prendre part à cette démarche ?

E.S.P.A.C.E est actuellement dans une démarche de montée en gamme de son outil industriel et de mise en place de nouvelles capacités, notamment par le biais d’un projet de création d’une nouvelle usine. Cela passe par une volonté de renforcer la place du numérique dans nos processus de fabrication. En ce sens, Plug IN s’intègre très bien à cette démarche. Il constitue pour nous un galop d’essai vers le numérique et le collaboratif, auquel d’autres initiatives pourraient succéder.  Ici, l’intérêt est également de s’appuyer sur les compétences de l’écosystème local.

 

Y-a-t-il eu des freins en interne vis-à-vis de l’engagement d’E.S.P.A.C.E dans ce dispositif ?

Plug IN a amené de nouvelles perspectives et de nouvelles attentes en interne. Le plus gros risque serait de créer de la frustration si ces attentes ne sont pas comblées !

Sur un autre aspect, il existe des craintes à dissiper, liées au développement du numérique dans l’usine. Chez E.S.P.A.C.E, beaucoup de travaux sont manuels et la digitalisation amène le sujet du remplacement de l’humain par le robot. Aujourd’hui, l’accompagnement par les technologies de réalité augmentée et de réalité virtuelle facilite le travail de l’opérateur mais pose également certaines questions. Ne va-t-on pas enlever notre leur savoir-faire ? Ne risque-t-on pas de rendre le travail routinier ? Nous avons été confrontés par le passé à ce type de questions, comme lors de l’étape de transition vers les machines à commande numérique. Ce qui est important, c’est d’adapter des choses existantes à notre façon et de faire comprendre que rester figé sur nos méthodes de travail revient à mettre en péril la pérennité de l’entreprise.

 

Au cours de la 1ère étape du dispositif, une partie de votre équipe a été réunie lors d’une séance de créativité pour formaliser vos besoins pour le numérique. A ce stade, quels bénéfices tirez-vous de cette participation à Plug IN ?

Plug IN nous a donné envie d’innover avec le numérique ! Nous avions déjà eu, en interne, des réflexions sur le sujet, notamment dans le cadre de notre projet de nouvelle implantation. Sur le numérique, chaque service avait ses idées, de manière isolée. Plug IN nous a permis d’élargir les choses, de trouver un projet qui pourrait impacter le plus de personnes pour l’entreprise et pas uniquement sur une nouvelle usine, même si l’innovation, dans notre cas, reste principalement centrée sur la production.
La séance de créativité nous a permis de réfléchir à nos problématiques avec un animateur, sans dériver vers une recherche de solutions, en nous concentrant sur la caractérisation de nos besoins. Le fait d’avoir réalisé cette séance de créativité en dehors des locaux d’E.S.P.A.C.E et dans un endroit voué à l’innovation a été propice à la créativité. La visite des installations du Technocampus Smart Factory a donné des idées d’application concrètes ! Tout cela permet de s’ouvrir l’esprit, de repartir un peu à neuf.

 

Pour en savoir plus sur E.S.P.A.C.E

 

A propos de Plug IN : il s'agit d'une initiative pour favoriser la collaboration entre entreprises de l’industrie et du numérique sur le territoire de Nantes et Saint-Nazaire. Ce dispositif est piloté par le Pôle EMC2, en lien avec Atlanpole et la CCI Nantes Saint-Nazaire. Il bénéficie du soutien de l’IRT Jules Verne, d’Atlantic 2.0, d’ADN Ouest et du Pôle Images et Réseaux.
Pour tout savoir sur Plug IN, consultez le site dédié : Plug IN

Publié le 13 octobre 2016

Partager

Contacter le pôle

Vie du réseau

Flux RSS d'EMC2

 

 

Actualités
Plug IN #2 : les industriels ont choisi leur binôme numérique

Des entreprises du numérique sont parties à la conquête de marchés industriels !

Lire la suite

Agenda
Appel à projet Manufacturing Factory

Date de clôture : 10 janvier 2018

Lire la suite

Consultez l'ensemble des actualités EMC2

Inscription à la newsletter