Le pôle EMC2

Des missions qui convergent vers un objectif majeur : la compétitivité industrielle française.

Filière navale : 5 bonnes raisons de vous intéresser…

… à la réalité augmentée et virtuelle 

 

Suite à l’article L'US Navy utilise la réalité augmentée pour construire ses porte-avions (et vous devriez faire pareil) Patrick Pirrat, Expert industriel et chef de projet R&D chez STX France, met en exergue 5 raisons pour lesquelles l’industrie navale devrait s’intéresser à la réalité augmentée et à la réalité virtuelle véritables outils au service de l’industrie du futur et levier d’efficacité, d’innovation et de compétitivité… 

 

 Patrick Pirrat expert industriel stx france

"Aujourd’hui, dans la filière navale nous devons être de plus en plus agile pour mieux répondre aux attentes de nos clients, faire preuve de réactivité face à l’évolution rapide des marchés tout en assurant sécurité, compétitivité et différenciation aux armateurs. La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont des leviers pour nous aider à relever des défis tant industriels que marketing et commerciaux. 

  • Ces nouvelles technologies apportent une assistance intelligente  à nos opérateurs. Dans l’industrie du futur,  l’homme de terrain a toute sa place et occupe un rôle important dans le bon fonctionnement de la chaine industrielle ; le digital doit l’aider dans son quotidien. C’est un levier fondamental de compétitivité.
  • Les enjeux de productivité liés à l’usage de la réalité augmentée et la réalité virtuelle permettent des économies importantes. On parle par exemple d’un 1 milliard de dollars sur la construction d’un porte avion, soit environ 10% de gain !
  • La réalité augmentée et la réalité virtuelle peuvent être déployées pas à pas, avec des projets pilotes de faible impact dans un premier temps. Si on les compare à un déploiement d’un ERP, il ne s’agit ni du même degré de complexité, ni du même niveau d’investissement. On peut donc démarrer par des petits projets « terrains » et avoir conscience que la phase d’acceptation et d’industrialisation durera entre 2 à 4 ans.
  • En réalité augmentée, deux axes de développement sont aujourd’hui en cours dans la navale : l’identification de pièces et le guidage géographique dans une usine. Ces deux thèmes constituent les prochaines utilisations ; ils permettent notamment un gain de temps et une plus grande efficacité pour les équipes terrain.
  • Aujourd’hui ces technologies sont principalement déployées sur tablettes mais les casques de réalité virtuelle seront les prochains outils de notre quotidien ! La géolocalisation active et le développement d’équipements dédiés aux usages industriels  doivent faire l’objet d’innovations et donc à la mise en place de projets de R&D collaborative car, nous, entreprises, avons besoin des spécialistes du digital pour mettre au point de nouvelles pistes de développement !"

 

La stratégie d’EMC2 pour l’usine du futur, via son axe « déployer le digital dans l’usine » nous permet d’avancer sur ses sujets tout comme les travaux menés à l’IRT Jules Verne. Nous disposons aussi sur notre territoire d’expertises et d’équipements dédiés uniques avec Clarté et Technocampus Smart Factory notamment. Ajoutez à cela une initiative telle que Plug IN pour accélérer les collaborations entre l’industrie et le numérique et vous comprendrez qu’ici, dans la Jules Verne Manufacturing Valley, toutes les entreprises de la filière navale, de la plus grande à la plus petite, ont toutes les cartes en mains pour mettre du digital dans leur projet et prendre une longueur d’avance !

 

Date de publication : 28/07/16

Partager

Contacter le pôle

Vie du réseau

Flux RSS d'EMC2

 

 

Actualités
Assemblée générale 2017

retour sur les temps forts

Lire la suite

Agenda
Task Force Europe des opportunités de financements européens à découvrir

12 Juin 2017 | IMMM | Le Mans

Lire la suite

Consultez l'ensemble des actualités EMC2

Inscription à la newsletter