Le pôle EMC2

Des missions qui convergent vers un objectif majeur : la compétitivité industrielle française.

Le pôle EMC2 ose une phase IV ambitieuse et pragmatique

au service de l’industrie française !

 

Lancé en 2005, le pôle de compétitivité EMC2 lance « SPIRIT 2025 » son nouveau projet pour devenir un Super Pôle Industriel de Recherche et d’Innovation Technologique dont la première étape est la réponse à la 4ème phase de l’initiative nationale des pôles de compétitivité. Pilote d’un écosystème d’innovation de référence mondiale dans le domaine des technologies avancées de production, le Pôle EMC2 contribue également au développement du territoire du Grand Ouest (Bretagne et Pays de la Loire) et de ses acteurs économiques, par le biais de l’innovation collaborative dans le secteur de l’Industrie du Futur.

Nantes, le 19 octobre 2018 – Suite à l’appel à candidatures du Ministère de l’Economie et des Finances pour la phase IV des pôles de compétitivité, un nouveau cycle s’ouvre pour le pôle de compétitivité EMC2 qui réaffirme son positionnement au service de l’industrie du futur et impulse une nouvelle dynamique au service des entreprises. Trois axes forts dans le dossier du Pôle EMC2 : renforcement de son ambition européenne et internationale, déploiement d’une feuille de route stratégique en faveur de l’innovation dans le domaine des technologies avancées de production et consolidation de partenariats stratégiques pour une meilleure lisibilité des écosystèmes d’innovation au service de l’industrie et des entreprises.


Le Pôle EMC2 ose un projet résolument européen

Le Pôle EMC2 possède un ancrage territorial fort, symbolisé par son campus d’innovation industrielle où se croisent l’industrie manufacturière, la recherche et la formation, formant un terreau fertile pour l’innovation dans le domaine des technologies avancées de production et de l’industrie du futur. Le rayonnement du Pôle EMC2 s’exprime bien au-delà des frontières nationales. Au niveau européen, à travers un réseau de partenaires « industrie » établi depuis 12 ans, et dans le monde entier, où le Pôle participe activement au développement de ses membres. Le plan 2019-2022 prévoit une montée en puissance avec l’objectif d’accompagner plus de 100 projets européens d’ici à 2022 (dont 2 à 3 par an initiés ou pilotés par le Pôle). Pour mieux détecter les opportunités et peser sur les décisions, le Pôle recrute un chargé d’affaires mutualisé basé à Bruxelles. À l’international, des actions sont déployées pour appuyer les adhérents du Pôle EMC2 dans leur quête de partenariats technologiques et de nouveaux marchés. Le Pôle EMC2 souhaite accentuer ces efforts dès 2019. L’ambition est de faire émerger de nouvelles idées, d’accompagner des projets et de participer à la mise sur le marché de produits et technologies innovants. Le Pôle sera ainsi présent sur de grands événements internationaux, qu’il s’agisse de l’édition américaine de Composites Meetings à Greenville (South Carolina), des Learnings Expedition à Hambourg (Allemagne) et Seattle (Washington), ou des conventions d’affaires Aeromart à Montréal (Canada) et Nagoya (Japon).
 


Le Pôle EMC2 ose relever les défis des transitions numérique, écologique et sociale et de la compétitivité

La feuille de route 2019-2022 définit 4 domaines d’activité stratégique (DAS) qui illustrent les axes majeurs d’innovation de l’industrie du futur : la Performance industrielle de niveau international avec, comme enjeu une production à coût/qualité/délai maîtrisé ; l’Industrie durable qui prend en compte les contraintes environnementales et sociétales ; l’Industrie numérique marquée par la transformation digitale ; l’Humain au coeur de l’industrie, l’acceptabilité des technologies étant un levier essentiel pour accélérer leur adoption dans l’industrie.

En choisissant ce positionnement basé sur des DAS transverses, le Pôle EMC2 entend impulser une nouvelle dynamique et identifier de nouveaux projets sur ses marchés historiques que sont l’aéronautique, les industries maritimes, l’automobile et les transports terrestres mais également d’apporter les compétences en technologies de production de ses membres dans de nouveaux marchés comme l’électronique, le médical ou encore l’agro-alimentaire. Enfin, le Pôle s’attachera à développer le secteur des biens d’équipements industriels (machines spéciales, robotique etc…).,



Le Pôle EMC2 ose des partenariats stratégiques

Pour consolider l’écosystème, le Pôle EMC2 s’appuiera sur des partenariats stratégiques renforcés. Le plan 2019-2022 prévoit tout d’abord le rapprochement avec les outils du PIA* (IRT Jules Verne, I-SITE NExT, SATT Ouest Valorisation) de façon à rationaliser les services et à offrir une meilleure lisibilité pour les entreprises. La mise en place d’un partenariat stratégique avec le Pôle Images et Réseaux permettra par ailleurs de créer une offre complète « manufacturing & digital » adaptée au plan de transformation des entreprises par le numérique. Une autre initiative, menée en partenariat avec le Pôle Viaméca, prévoit la création d’un interpôle des technologies et procédés pour la production (IT2P), à même d’améliorer l’organisation au niveau national dans ce secteur et de favoriser les relations avec les interpôles filières. Le Pôle EMC2 souhaite enfin étendre son maillage territorial afin de renforcer ses liens et la collaboration avec l’ensemble des pôles et clusters régionaux partenaires, mais aussi avec les plateformes technologiques et les outils disponibles en régions.

 

 

Lire le communiqué de presse complet ici : Le pôle EMC2 ose une phase IV ambitieuse et pragmatique au service de l’industrie française

 

Publié le 22 octobre 2018

Partager

Contacter le pôle

Vie du réseau

Flux RSS d'EMC2

 

 

Actualités
EMC2 recrute un(e) Chargé(e) de Développement (H/F)

en CDI, à Nantes

Lire la suite

Agenda
2019, une année riche en rendez-vous internationaux

Au programme : Learning Expeditions et Conventions d’affaires

Lire la suite

Consultez l'ensemble des actualités EMC2

Inscription à la newsletter