Le pôle EMC2

Des missions qui convergent vers un objectif majeur : la compétitivité industrielle française.

Academic Meetings : retour d’expérience

Témoignage de Franck Chanssard, étudiant, Audencia  Business School

 

Le Pôle de compétitivité EMC2 a lancé il y a  maintenant deux ans les « Academic Meetings » qui permettent aux PME d’aller à la rencontre des écoles, de leurs laboratoires et de leurs étudiants afin d'initier tous types de collaborations (stages, projets, thèses, prestations...). Franck Chanssard, étudiant d’Audencia  Business School, a participé à la dernière session organisée chez Audencia et vous apporte son témoignage.



FC audencia


Pouvez-vous nous décrire votre parcours en quelques mots ? 

Franck Chanssard : après mon bac Scientifique à Toulouse en 2010 j’ai intégré une prépa ECS à Toulouse. Deux ans de prépa et les concours m’amènent à intégrer Audencia Business School. Audencia propose un parcours ingénieur qui consiste en une journée par semaine de cours à Centrale Nantes, le vendredi. Ce sont des journées plutôt intenses avec 8h de cours de thermodynamique, mathématique, mécanique des fluides ou encore automatique. Cela nous permet à la fois de faire une sorte de « remise à niveau », mais aussi d’évaluer notre motivation (environ 5-6 personnes abandonnent volontairement) et notre niveau. A la fin de l’année, les professeurs de Centrale sélectionnent ceux qui ont le niveau et qui sont encore motivés. On intègre par la suite Centrale en première année, avec les étudiants sortant tout juste de prépa scientifiques. S’en suivent deux années de cours à Centrale dont deux stages, et nous revenons terminer nos études à Audencia : spécialisation et séjour d’étude à l’étranger.


Expliquez-nous pourquoi vous souhaitez travailler dans une PME ?

FC : les PME offrent beaucoup de potentiel pour les profils comme les nôtres. De par leur taille, nous pouvons toucher à plusieurs aspects du business rapidement. R&D, marketing ou finance sont intimement liés. C’est aussi l’occasion d’être proche de personnes expérimentées et d’apprendre rapidement. Les parcours sont moins rigides et les opportunités de croissance peuvent créer des défis exceptionnels. En résumé ce sont des contextes qui nous permettent d’apprendre plus rapidement, d’acquérir de l’expérience et éventuellement de saisir des opportunités originales.


Pourquoi le secteur industriel vous attire tout particulièrement ?

FC : le secteur industriel comporte un grand nombre de spécialistes. On peut rapidement être au contact de personnes expertes, s’occuper de produit très complexes dans leurs domaines. Le challenge intellectuel est donc très présent et motivant. C’est aussi un secteur où  l’innovation est nécessaire, constante. En associant PME et Industrie, je pense qu’on peut rapidement atteindre des objectifs d’excellence tout en restant dans des structures qui offrent des opportunités très intéressantes.


A votre avis, comment une PME peut attirer votre type de profil, vos compétences ?

FC : une PME a beaucoup d’avantages face aux grands groupes : flexibilités, responsabilités, culture d’entreprise. Le problème réside souvent dans sa localisation géographique et dans les salaires, souvent moins attractifs du fait des moyens limités dans certaines PME. Jouer sur les salaires peut aider à avoir un panel plus large de candidature. Enfin, les entreprises qui nous attirent sont celles qui sont ambitieuses, qui ont une vision offensive portée sur l’innovation, qui encouragent les prises d’initiatives.


La génération Y est-elle compatible avec le milieu industriel ?

FC : j’en suis persuadé. Le milieu industriel peut être perçu comme vieillissant ou peu dynamique. Or c’est celui qui nécessite le plus d’innovation, de créativité. C’est surement celui qui va le plus évoluer et en France c’est un secteur important que la génération Y compte bien investir. Notre génération veut dynamiser tout ce qu’elle trouve, l’industrie peut être une cible particulièrement intéressante à travers le potentiel qu’elle comporte.



Quels bénéfices tirez-vous de votre participation à l’Academic Meeting organisé par EMC2 et Audencia ? Ce type de rendez-vous vous semble-t-il utile ?

FC : on a pu entendre des industriels parler des mêmes sujets que les nôtres. Il est important de confronter les idées. En effet, nous sommes tous les jours entourés d’étudiants et de professeurs, de ce fait, notre point de vue peut être biaisé, notre panel de réflexion pas assez riche. Il en va de même pour les industriels. Confronter les point de vues, en discuter, tout cela permet à chacun de s’ouvrir et d’accueillir de nouveaux paradigmes de réflexion qui feront, je l’espère, la différence plus tard.


Publié le 19 janvier 2016

Partager

Contacter le pôle

Vie du réseau

Flux RSS d'EMC2

 

 

Actualités
Assemblée générale 2017

retour sur les temps forts

Lire la suite

Agenda
Task Force Europe des opportunités de financements européens à découvrir

12 Juin 2017 | IMMM | Le Mans

Lire la suite

Consultez l'ensemble des actualités EMC2

Inscription à la newsletter